La Pléiade | Médiathèque | Equinoxe | Carré d’Ô |

Ville de la Riche

agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami

Covid-19 : déconfinement progressif et port du masque obligatoire

Confinement, déconfinement progressif entre le 28 novembre et le 20 janvier, motifs de dérogations et attestations à télécharger, port du masque obligatoire et leur recyclage, continuité des services publics...

Face à une situation sanitaire qui continue de se dégrader, le Président de la république a décidé de prendre de nouvelles mesures pour réduire à leur plus strict minimum les contacts et déplacements sur l’ensemble du territoire en établissant un confinement du 30 octobre au 15 décembre minimum.

La levée du confinement s’effectuera progressivement en trois étapes, du 28 novembre au 20 janvier 2021, si les conditions sanitaires le permettent (lire plus bas).

En conséquence, les déplacements sont interdits jusqu’au 15 décembre, sauf dans les cas suivants et sur attestation uniquement :
- Les déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle ou les universités (ou établissements d’enseignement supérieur) pour les étudiants ou les centres de formation pour adultes et les déplacements professionnels ne pouvant être différés.
- Les déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle, des achats de première nécessité dans des établissements dont les activités demeurent autorisées (liste sur gouvernement.fr) et les livraisons à domicile.
- Les consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés et l’achat de médicaments.
- Les déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables et précaires ou la garde d’enfants.
- Les déplacements des personnes en situation de handicap et leur accompagnant.
- Les déplacements brefs, dans la limite d’une heure quotidienne et dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile, liés soit à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d’autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie.
- Les convocations judiciaires ou administratives et rendez-vous dans un service public.
- La participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative.

Valable une heure, cette attestation peut être complétée sur smartphone, papier imprimé ou rédigée sur papier libre. Pour les mineurs, l’attestation doit être signée par le titulaire de l’autorité parentale.

Des attestations permanentes sont par ailleurs proposées pour les déplacements domicile travail et pour amener les enfants à l’école.

Toute autre sortie ou déplacement sera interdit, sous peine d’une amende de 135 euros qui pourra, en cas de récidive, être majorée jusqu’à 3 750 euros.

A noter que les bus et le tramway fonctionneront pour notamment permettre aux personnes de rentrer du travail, munies d’une attestation de leur employeur.

_

Levée progressive du confinement en trois étapes

Si les conditions sanitaires et les objectifs fixés par le gouvernement le permettent (nouveaux cas quotidiens de contaminations sous la barre des 5 000 personnes et moins de 3 000 patients en réanimation), le déconfinement se déroulera de la manière suivante :

Première étape : le 28 novembre 2020
- Les commerces pourront rouvrir et les services à domicile reprendre. Mais dans un cadre sanitaire encore renforcé, et jusqu’à 21 heures au plus tard.
- Si le confinement adapté et les attestations demeurent d’actualité, les déplacements pour promenade et activité physique pourront se tenir dans un rayon de 20 km et durer trois heures.
- Les bibliothèques et médiathèques pourront rouvrir leurs portes.
- Les offices religieux seront autorisés, dans la limite de 30 personnes.
- Bars, restaurants, cinémas, théâtres, musées, discothèques et parcs d’attractions demeurent fermés.

Deuxième étape : le 15 décembre 2020
- Si les objectifs sanitaires sont atteints, le confinement adapté sera en grande partie levé avec l’instauration d’un couvre-feu de 21h à 7h du matin (à l’exception des 24 et 31 décembre).
- Pour les fêtes de Noël, les déplacements sans autorisation seront permis, y compris entre régions.
- Si les rassemblements familiaux à Noël ne sont pas interdits, le Président de la République a appelé à l’esprit de responsabilité de tous, invitant les Français à porter le masque, y compris à la maison, en famille ou avec des proches. Tous les grands rassemblements festifs resteront interdits.
- Cinémas, théâtres et musées pourront reprendre leurs activités.
- Les activités extrascolaires en salle pour les enfants, pourront reprendre.
- Bars, restaurants, discothèques et parcs d’attractions demeurent fermés.

Troisième étape : le 20 janvier 2021
- Le couvre-feu ne sera pas abandonné mais sera décalé.
- Réouverture des bars, des restaurants et des salles de sport, si les indicateurs demeurent sous les seuils fixés par le gouvernement.
- Les Lycées pourront rouvrir pleinement et les cours en présentiel pourront reprendre deux semaines plus tard dans les universités.

Port du masque obligatoire dans toute la ville

L’obligation du port du masque est quant à elle étendue à l’ensemble de la métropole de Tours, et donc à La Riche. Les personnes de 11 ans et plus doivent ainsi systématiquement porter le masque dans l’espace public à toute heure. Cette obligation ne s’applique toutefois pas aux personnes pratiquant une activité physique (cyclistes, course à pied), circulant dans un véhicule ou en cyclomoteur, ou munies d’un certificat médical justifiant de cette dérogation. Dans les établissements scolaires, le masque est toutefois obligatoire à partir de la classe de CP.

Ne jetez pas vos masques usagés, recyclez-les en les déposant dans l’un des deux collecteurs installés à l’accueil de l’Hôtel de ville, pour les masques à usage unique ou pour les masques en tissu.
Le saviez-vous ? Un masque a usage unique met 450 ans à disparaitre, quand il est jeté dans la nature ! Tours Métropole Val de Loire et la startup tourangelle Neutraliz Protection Essentielle donnent une seconde vie à vos masques qui sont collectés, placés en quarantaine puis intégralement décontaminés par UV avant d’être traités, broyés et recyclés dans les filières textile (vêtements techniques ...), bâtiment (matériaux d’isolation thermique, bétons...) ou plasturgie (industrie automobile ou contenants en plastique).
Une centaine de points de collecte est déployée sur le territoire de la Métropole : écoles, mairies, déchetteries... Consultez la cartographie pour trouver les points de collecte près de chez vous : https://tours-metropole.fr/tout-savoir-sur-le-recyclage-des-masques.

Continuité des services publics

L’ensemble des services publics essentiels demeure ouvert au public durant le confinement : services municipaux, services de La Poste...

Education / Jeunesse : crèches et écoles ouvertes

Les crèches, écoles, collèges et lycées restent ouverts avec un protocole sanitaire renforcé, dont le port du masque obligatoire dès l’âge de 6 ans (à partir du CP). La prise en charge périscolaire (garderie du matin et du soir, centre de loisirs) et la restauration scolaire sont également maintenues avec un protocole sanitaire renforcé.

Le Point Accueil Jeunes sera quant à lui fermé pendant le confinement. Les activités du Parcours Educatif Jeunesse, de la Réussite Educative et du CLAS (Contrat Local d’Accompagnement à la Scolarité) sont pour leur part suspendues.

Seniors : visites possibles dans les maisons de retraite

Afin de lutter contre la solitude des ainés, les visites en EHPAD et en maison de retraite sont autorisées pendant le confinement, dans le strict respect des mesures barrières.

Fermeture des commerces et ERP « non essentiels »

Les commerces et établissements recevant du public qualifiés de non essentiels (bars, restaurants, coiffeurs, librairies... liste complète sur le site du gouvernement) seront fermés pendant le confinement. Certains commerces larichois s’adaptent toutefois en vous proposant de la vente à emporter : consultez la liste ici. N’hésitez pas à les contacter !
A l’exception des bars et des restaurants, les commerces pourront tous rouvrir leurs portes à dater du samedi 28 novembre, dans un cadre sanitaire encore renforcé et jusqu’à 21 heures au plus tard.

Sport : fermeture des gymnases et des piscines

Les établissements sportifs couverts ainsi que les piscines seront portes closes, sauf pour les sportifs professionnels et les élèves des établissements scolaires durant les heures de cours.

Culture : Pléiade, médiathèque, école de musique et cours d’arts plastiques

- La salle de spectacle de La Pléiade sera fermée au public durant toute la période de confinement. Le guichet demeure toutefois ouvert pour accueillir et renseigner les usagers.

- La médiathèque rouvrira ses portes au public dès le samedi 28 novembre. A l’instar du service de drive mis en place avant sa réouverture suite au premier confinement, la médiathèque vous propose jusqu’à cette date de réserver des documents en ligne et de venir les récupérer sur rendez-vous. Toutes les informations en cliquant ici.

- Les cours de l’école de musique sont pour leur part suspendus en présentiel. A l’instar du mode de fonctionnement établi durant la première période de confinement, des cours à distance seront être mis en place. Chaque professeur prendra contact avec ses élèves pour coordonner la mise en place des cours à distance.

- Les cours d’arts plastiques sont quant à eux suspendus durant la période de confinement.

Limitation des rassemblements dans les sphères publique et privée

La préfète d’Indre-et-Loire Marie Lajus en appelle à la « responsabilité individuelle » des habitants. Suivant le principe de la bulle sociale, les rassemblements dans la sphère privée doivent par exemple être limités à 6 personnes au maximum lors des mariages.
Si les rassemblements familiaux à Noël ne sont pas interdits, le Président de la République a appelé à l’esprit de responsabilité de tous, invitant les Français à porter le masque, y compris à la maison, en famille ou avec des proches. Tous les grands rassemblements festifs resteront quant à eux interdits.
Salles d’expositions, foires et salons devront également fermer, ainsi que les fêtes foraines, salons, foire-exposition, vide-grenier et brocantes qui sont interdits.

Quels sont les symptômes du coronavirus et comment me protéger ?

Les symptômes principaux sont la fièvre ou la sensation de fièvre et la toux. La perte brutale de l’odorat, sans obstruction nasale et disparition totale du goût sont également des symptômes qui ont été observés chez les malades. Chez les personnes développant des formes plus graves, on retrouve des difficultés respiratoires, pouvant mener jusqu’à une hospitalisation en réanimation et au décès.

J’ai des symptômes qui me font penser à la COVID-19 : je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle un médecin avant de me rendre à son cabinet. Je peux également bénéficier d’une téléconsultation. Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le SAMU- Centre 15.

Face à l’épidémie , il existe des gestes simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :
- Se laver les mains très régulièrement
- Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir
- Saluer sans se serrer la main et arrêter les embrassades
- Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter
- Eviter les rassemblements, limiter les déplacements et les contacts.

Plus d’informations sur le site du gouvernement.
Numéro vert : 0 800 130 000.

De l’engagement de chacun d’entre nous dépend la santé de tous. Soyez responsables, soyez vigilants et prenez soin de vous !